Dépression post-partum

Dépression post-partum : les solutions pour aller mieux

Selon une étude, 10 à 20 % des mères et environ 10 % des pères sont atteints de dépression post-partum. Généralement, un seul des deux parents est atteint. Cependant, parfois, la dépression affecte les deux partenaires, devenant plus difficile à gérer. Dans tous les cas, la dépression post-partum peut avoir des conséquences désastreuses sur la santé et la vie de famille de la personne qui en souffre. Si vous déprimez après la naissance de votre enfant, pensez à vous évader en vous consacrant à vos loisirs préférés. Vous pouvez aussi demander de l'aide à vos proches et consulter un psy pour aller mieux.
par

Dépression post-partum : prenez du temps pour vous

La dépression post-partum se manifeste entre autres par la sensation d'être malheureux, l'angoisse, les sautes d'humeur et une nonchalance. Le parent atteint de ce trouble peut se désintéresser du nouveau-né ou au contraire montrer un intérêt excessif pour celui-ci. Un autre symptôme de la dépression post-partum est la sensation d'être incompétent en tant que parent. Tous ces signes montrent que vous êtes submergé et épuisé psychologiquement.

Pour faire face à une dépression post-partum et retrouver votre joie de vivre, consacrez-vous à vos loisirs. Prenez le temps de faire ce que vous aimez pour vous aérer l'esprit et recharger vos batteries. Vous pouvez vous distraire avec une activité artistique ludique comme le dessin ou le coloriage. À ce propos, il est possible de vous munir de différents coloriages de mandala à imprimer pour vous détendre.

Nous vous recommandons également de lire des ouvrages sur des thèmes qui vous intéressent pour retrouver votre équilibre après l'accouchement. Vous pouvez aussi faire des activités qui stimulent l'esprit comme jouer aux échecs. Nous vous recommandons également de vous offrir des séances de spa ou de massage, de faire des activités sportives ou de partir en randonnée. Pour finir, vous pouvez vous inscrire à un club de danse pour aller mieux en cas de dépression post-partum.

activité physique ; dépression post-partum

Demandez à votre partenaire ou à vos proches de vous aider

Votre partenaire et vos proches peuvent vous aider à traverser cette période difficile en étant présents pour vous. Cela vous fera un grand bien de vous confier à l'un d'entre eux. Discutez avec quelqu'un qui n'essaiera pas de vous raisonner et qui ne portera aucun jugement sur votre situation. En effet, une personne dépressive n'a pas besoin que l'on tente de résoudre son problème. Pour aller mieux, elle a surtout besoin de se sentir écoutée et soutenue. Évitez donc de vous confier à des proches qui essaieront à coup sûr de vous donner des conseils.

De plus, faites comprendre à votre partenaire et à vos proches que vous avez besoin de temps pour passer le cap. Expliquez-leur que cela ne vous fera pas du bien de vous sentir sous pression. Même si cette situation peut être frustrante pour vos proches, ils doivent se montrer patients en vous laissant le temps de vous rétablir.

Par ailleurs, il est primordial d'essayer de maintenir son train de vie habituel lorsqu'on fait face à une dépression post-partum. Alors, si vous faisiez des activités avec votre partenaire, continuez-les. Cela vous permettra de conserver une certaine proximité avec lui. Si vous vous isolez totalement, vous risquez de vous sentir plus mal, sans compter que votre relation pourrait en pâtir.

Allez voir un psy

Consultez un psychologue ou un psychiatre si votre état dépressif persiste et devient de plus en plus intense. Vous pouvez demander à votre médecin traitant généraliste de vous recommander un professionnel de la santé mentale. Ce dernier est en mesure de vous faire suivre un traitement approprié pour vous aider à aller mieux.

Après la consultation, le professionnel peut vous recommander une psychothérapie et vous prescrire un traitement médicamenteux, selon l'ampleur de la situation. Prenez soin de suivre rigoureusement votre traitement. Les thérapies et les traitements médicamenteux peuvent mettre du temps à agir, mais ils demeurent efficaces.

Reposez-vous

L'un des symptômes de la dépression post-partum est la fatigue constante et l'épuisement psychique. Vous pouvez avoir des difficultés à rester concentré sur une activité ou à échanger de façon fluide avec votre entourage. Ces signes révèlent que vous avez besoin de repos. Vous vous êtes sans doute lancé à corps perdu dans la préparation de l'arrivée du nouveau-né. À présent, votre organisme réclame un repos complet et vous devez le satisfaire.

Si vous souffrez d'insomnies, revoyez vos habitudes de vie pour réussir à trouver le sommeil. À cet effet, il est notamment recommandé d'éviter de consommer les aliments énergisants, gras et épicés les soirs. Assurez-vous de prendre une collation légère avant d'aller vous coucher. Il est également important de faire suffisamment d'effort en journée, car cela facilite l'endormissement la nuit.


L'auteur — Dalila

Maman comblée de 2 petits garçons, je m'occupe d'eux à plein temps et je rédige également pour Top Bébé. Je connais bien les questions et les problématiques liées au fait d'être parent. J'écris donc des articles pour vous faire partager ma propre expérience et faciliter la vie des autres mamans (ou papas).
Votre avis



Quelle est la première lettre du mot lewc ?