Chaussures bébé : Avec ou sans voûte plantaire ?

Chaussure bébé avec ou sans voute plantaire

Acheter la première paire de chaussures pour bébé peut relever du parcours du combattant. Entre choisir la bonne pointure, la fermeture adéquate, le matériau… Aujourd’hui nous allons voir si vos chaussures pour bébé doivent posséder une voûte plantaire ou non.

Tout d’abord, qu’est-ce qu’une voûte plantaire ?

Votre pied comme celui de votre bébé est bâti avec un ensemble d’arches qui sont formés par les os du métatarse. Cet ensemble est renforcé par les muscles et les ligaments du pied. Ce sont donc ces arches que l’on appelle voûte plantaire. Dans l’univers de la chaussure, une voûte plantaire est donc la présence d’une semelle intérieure volontairement archée.

Voûte plantaire : Que conseillent les spécialistes de la santé du pied ?

Selon l’Union Française pour la Santé du Pied, jusqu’à 5 ans votre enfant ne doit pas porter de chaussures avec une voûte plantaire. Si vous n’en trouvez pas, prenez celles qui ont la voûte plantaire la moins marquée. La voûte plantaire chez le bébé doit se former toute seule, naturellement avec le temps. On doit donc laisser son pied travailler librement pour favoriser la musculation de son arche interne.

Vous l’aurez donc compris, les chaussures pour bébé avec une voûte plantaire sont à proscrire jusqu’à ce que votre enfant muscle naturellement son arche. Aux alentours de 5 ans, vous pourrez lui offrir des chaussures avec voûte plantaire, mais pas avant !

 

A lire

Autre article qui pourrait vous intéresser :

Une question, un avis ? Laissez vos impressions via le formulaire ci-dessous